Présentation
































Cécile Balate est née en 1987 à Saint-Ghislain, Belgique.



Elle est scénographe, artiste visuelle, diplomée de l’ institut des arts visuels de la Cambre en 2009 dans l'atelier de Jean Claude De Bemels.

Elle aime dialoguer avec la matière, son essentiel et jouer de son éloquence.

Elle intègre souvent dans son travail des objets perdus, de récupération et leurs trouve des nouvelles histoires.

Elle est scénographe enthousiaste pour le théâtre jeune public belge au sein notamment de la cie La Tête à l’Envers. Pour la création « Cheveux Rouges » du Théâtre de Galafronie (mise en scène de Didier De Neck), je me mue en régisseuse et dessinatrice, le fusain à la main.

Au théâtre, elle a travaillé pour des metteurs en scènes et dramaturges belges aux exigences variées comme Emmanuel Guillaume, Céline Delbecq, Robert Bouvier, Alex Lorette, Alexis Van Stratum, Héloise Meire… et elle a foulé de nombreuses scènes belges : Les Tanneurs, Théâtre National, Théâtre le Manège, Théâtre le Public, Théâtre de la Vie, Cirque Royal,…

Depuis 2010, elle collabore en tant que coordinatrice artistique pour le projet socio-culturels Zinneke Parade.

Elle a longtemps été artiste associée aux événements de la Maison des Cultures et de la cohésion sociale de Molenbeek.

En 2014, elle fonde l’atelier l’Ad Hoc à Neder Over Heembeek (Bruxelles) avec les scénographes Delphine Coers, Anna Terrien et la costumière Héloise Mathieu. Cet espace polyvalent accueille de nombreux créateurs dans un esprit de partage, d’échanges et de mutualisation des biens et des pratiques.

Elle est membre de l'équipe fondatrice du festival Cocq’Arts à Ixelles, événement pluriel ouvert à la jeune création.

Depuis 2015, elle développe un langage intime de la matière autour du charbon, du feu, du bois, de la craie…

A travers ses dessins, sculptures, assemblages et installations, elle questionne dans ces matières friables les abîmes de l’identité humaine autour de notion comme la défragmentation ou la disparition.

Elle voyage régulièrement en Afrique de l’Ouest dont le patrimoine culturel et le sol poussiéreux inspirent es créations.

Pour découvrir ce travail : www.cecilebalate.com

Ou sur instagram

En mai 2018, elle a installé son atelier au Quartier Théâtre de Houdeng-Goegnies, près de La Louvière, dans la province du Hainaut.

Elle habite Ecaussinnes.

Posté dans Accueil le samedi 07 octobre 2017 |